Une bien belle rentrée

Pour beaucoup, septembre rime avec rentrée. Mais quand il s’agit de la rentrée culturelle, on sort son agenda et on écoute bien attentivement !

Mercredi 7 septembre, l’Orchestre Symphonique de Montréal fête son emménagement sur la Place des Festivals. Et quelle plus belle manière de célébrer sa pendaison de crémaillère que par un premier concert, dans ses nouveaux locaux, avec diffusion sur écran géant en plein air ? Et par la Neuvième symphonie de Beethoven, s’il vous plaît. Un hymne à la joie, véritable délice auditif, orchestré par le maître des lieux en personne, Kent Nagano. Musique, maestro.

La semaine suivante, autre lieu, autre saveur. Le Musée des Beaux-Arts se met à l’heure française avec La planète mode de Jean-Paul Gauthier. De la rue aux étoiles, la première exposition internationale consacrée au couturier francilien. Créations textiles et graphiques, croquis, extraits vidéos, podiums, mannequins parlants, témoignages d’artistes reconnus, collaborations avec le cinéma, photographies de mode, on ne sait plus où donner de la tête à l’occasion de ce défilé éclectique des plus excentriques. Bien que n’y étant pas allé de mon plein gré – saleté de sœurette -, et même si presque rien ne m’a intéressé, certaines créations étaient tout de même bien jolies et l’aspect sociologique a eu le mérite d’exister. Mais bon, très peu pour moi.

Le lendemain, retour aux choses sérieuses avec le prestigieux concours de la World Press Photo Foundation au Marché Bonsecours, à quelques pas du Vieux-Port. La crème mondiale du photojournalisme y est réunie, pour le plus grand plaisir des yeux. Si la photographe Sud-Africaine Jodi Bieber – un nom désormais difficile à porter – a remporté sans surprise la compétition pour son portrait d’une jeune Afghane défigurée pour avoir fui la maison de son mari, d’autres clichés valent largement le détour. Je vous invite d’ailleurs à voir la collection des lauréats sur le site de la fondation. On en redemande volontiers.

On reste au Vieux-Port pour un weekend marin, avec Les Grands voiliers sur les Quais. Des files d’attente plus longues que les six voiliers mis dix fois côte-à-côte, c’est top. Et puisqu’il fait beau, pourquoi ne pas longer le port et le Canal Lachine en Vélib’ Bixi ? Après une telle escapade, direction la micro-brasserie pour se désaltérer parce que la bière, c’est culturel (si, si). Entre une bière à l’abricot, une autre à la citrouille et une dernière au café, la culture coule à flots et a un goût bien fruité.

On arrive au 22 septembre, et malgré la pluie de la journée, Montréal est sur le point de s’embraser. Le groupe Arcade Fire vient rendre hommage à la ville qui l’a lancé, et s’apprête à enflammer la Place des Festivals. Le public donne de la voix et le son crépite. Ça y est, c’est un feu nourri par les bières qui se déclenche, et il est inarrêtable !

Et le mois n’est pas terminé…

Une réponse à “Une bien belle rentrée

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s