Ich bin ein Frankfurter

Nouvel an rime avec allemand. C’est donc à Francfort, célèbre place boursière comme alimentaire, que nous passerons le réveillon.

Frankfurt by nightVieux Francfort

Une fois arrivés, le ton est donné : notre auberge de jeunesse, idéalement située au cœur de la ville, charme un peu moins par son environnement proche du Pigalle parisien ou du Quartier rouge d’Amsterdam. Loin d’être au bout de nos surprises, nous sentons et ressentons, à l’heure de prendre nos quartiers, une odeur nauséabonde et infecte émanant de notre dortoir… Le huitième larron, notre voisin de chambrée, réussit le répugnant exploit, à lui seul et sans même être présent physiquement, de faire fuir ses sept colocataires, autrement dit, nous. Le staff lui aussi dégoûté, mais ne pouvant/voulant rien faire malgré nos plaintes répétées, ne nous sera d’aucune utilité. Les trois prochaines nuits promettent d’être parfumées…

Alte OperAlte Oper from Main Tower

La visite de la vieille ville, quant à elle, recèle de plus subtiles saveurs. Avec ses édifices d’époque, cathédrale Saint-Barthélemy en tête, la vue panoramique de la Main Tower, l’impériale alte Oper, le zoo ou encore le jardin botanique, tout cela sent délicieusement bon. Ce qui nous amène aux spécialités locales : saucisses de Francfort, Schnitzel et Haxe arrosées d’Apfelwein. Prost !

Parking für FrauenParking für Frauen

Publicités

2 réponses à “Ich bin ein Frankfurter

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s