Noir c’est noir

Mercredi 6 juillet, 21h, immersion dans le restaurant O.NOIR pour vivre une expérience – culinaire mais pas que – des plus obscures. Le concept ? Essayer de ressentir le quotidien des aveugles, sentir tous ses autres sens s’intensifier, goûter à la noirceur la plus totale le temps d’un repas. Accompagné de deux amis et marchant sur les talons de notre guide d’un soir, elle-même non-voyante, l’aventure nocturne peut commencer.

Pénétrer dans une pièce sans une once de lumière, c’est s’affranchir complètement d’un sens. Car ce qui saute aux yeux, c’est qu’ouverts ou fermés, on ne voit absolument rien. Et forcer ses yeux à distinguer ne serait-ce qu’une infime partie de la salle, une table, une personne, un simple couvert même, est voué à l’échec.

Un brouhaha incessant, le cliquetis de la vaisselle, les cris, les rires… on se prête facilement au « jeu », l’oreille tendue au moindre son. Les petits pains beurrés servis en guise d’apéritif libèrent une saveur intense, ce qui surprend puisqu’il ne s’agit là que de simples pains beurrés. La salade de pieuvre grillée révèle quant à elle un goût subtil fort appréciable. Encore faut-il réussir à se saisir des morceaux, ce qui n’est pas une mince affaire, résolue seulement après plusieurs minutes d’efforts acharnés – temps durant lequel chacun peste de ne pouvoir porter à sa bouche qu’une fourchette vide. Entre chaque plat, des cris fusent de toutes parts, certains hélant désespérément les membres du personnel, d’autres profitant aveuglément de l’obscurité pour développer leur sens tactile avec leurs voisins de table. Les crevettes marinées aux herbes, servies avec un risotto aux tomates séchées, stimulent et enchantent mes papilles gustatives. Et mon oreille s’étant habituée à cet environnement particulier, je savoure chaque bouchée avec délectation, n’entendant même plus les bruits extérieurs. Sentant mais ignorant le moment exact où l’assiette serait vide, mes doigts se chargent de terminer le travail. Une bien belle expérience !

Définitivement, un restaurant qui vaut le coup d’œil, et de dent.

Restaurant O.NOIR

Publicités

5 réponses à “Noir c’est noir

  1. Hello!!! Ca a l’air complètement génial (et un peu stressant) comme expérience!! En tout cas, je vois que tu passes du bon temps et ça fait plaisir!
    bisous Mr VK el Caribou

  2. Whaou, ça donne envie de tester !! Ca me rappelle une expérience similaire en Allemagne, mais la bonne bouffe en moins ! Euh, non, je dis pas ça parce que c’était en Allemagne, nan nan. Le principe n’était juste pas le même, c’était juste un passage de pièces en pièces, où on pouvait toucher à tout mais il n’y avait rien à manger. Enfin, bref ! Moment de nostalgie…
    Amuse-toi bien !
    Bisous Caribou !!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s