Une valise, des Timber, un trench… paré pour l’aventure !

Jeudi 3 mars 2011, après une nuit blanche à : cogiter sur mon départ et tout ce (et tous ceux) que je m’apprêtais à quitter/faire mes valises/blinder mon lecteur mp3/glander, me voilà fin prêt à partir. Direction l’aéroport donc et, chose peu commune, en avance.

L’heure des derniers textos/appels passée, il est temps d’embarquer… pour un vol de 7h40 – putain tabarnak ce que ça peut être long ! A bord, mon pote se réjouit de mon départ au Canada et me parle du pays, tandis que le sommeil ne me quitte plus (à cause de ma nuit blanche hein, je vous vois venir !). Que nenni ! Je résiste tant bien que mal à l’appel du « lit » et en profite pour bouquiner. Immédiatement après le « déjeuner », un dodo réparateur s’impose. A mon réveil, mon plateau s’est fait la malle… 16h : une part de pizza, oui, vous avez bien lu. Le temps se fait long et le navet immangeable passé sur les écrans n’arrange rien. Vous ai-je dit que ça a été long ? Fort heureusement, pour égayer un peu le vol, on nous informe d’un autre vol : un iPad s’est fait croquer.

13h, heure locale : atterrissage à l’aéroport de Montréal. Après les premiers pas de l’homme sur la Lune, mes premiers pas sur le sol canadien, comme quoi l’Histoire se répète. Passage obligé par le service d’immigration, et là je gueule à mon pote : « oh merde mais on va me piquer mes bagages ! » Fausse alerte, puisque les Canadiens sont plutôt respectueux – n’est pas Français qui veut ! Nouvelle séparation et je rejoins le groupe des Jeunesses québécoises, accueilli par une petite dame adorable à l’accent prononcé. Ni une ni deux, je sors de l’aéroport prendre la température : -12°C, hmm ouais, ça vente un peu quand même. Après avoir fait connaissance, direction le bus affrété pour notre trajet jusqu’à l’hôtel. Sur la route, Josée, notre hôtesse d’un jour, nous donne un aperçu du Québec digne des plus grands tours-opérateurs. Bonne nouvelle à la réception, chacun aura sa propre chambre, qui au passage peut facilement accueillir 4 personnes ! On prend ses quartiers avant de dîner dans un resto, mais à deux pas de l’hôtel parce qu’il fait un peu frisquet…

Après un nouveau dodo réparateur, l’aventure peut commencer !

4 réponses à “Une valise, des Timber, un trench… paré pour l’aventure !

  1. Allô Steven,

    Félicitations pour ta première aventure canadienne !

    Je te souhaite de vivre de merveilleuses aventures pour continuer à remplir ce beau blogue.

    Bisou

    Kissline

  2. S’lut comment c’va ? Bien ?
    Je sais que ça a été très dur de nous quitter ! Tu ne peux plus rire maintenant, ça fait baisser ton taux d’espérance de vie.

  3. Aujourd’hui 4 octobre 2012, à deux semaines de ton départ, comment résumerais-tu ton périple en terre canadienne? :)

    • Inrésumable justement, il s’est passé tellement de choses… Et puis, je suis pas encore parti ! À demain pour en discuter ;)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s